Tsaghkadzor – réalisation finale

Peintures

Projet fini en Arménie

Premier pays chrétien du monde, on trouve les vestiges du premier autel chrétien à Etchmiadzin (an 298). Les architectes arméniens sont allés partout dans le monde porter leur savoir comme l’atteste la forme des clochers de nombre d’églises de base carrée et de sommet en coupole, passage hautement symbolique : le carré, terre des hommes, se transformant dans le clocher de l’église en cercle, perfection, sans début ni fin, infini, symbole du divin. L’enluminure arménienne est encore pratiquée dans le pays aujourd’hui. Bien qu’il y ait des correspondances, les codes ne sont pas ceux de l’icône orthodoxe, la symbolique des couleurs est par exemple moins rigide.

Sr Arousiag nous a demandé 7 ou 12 panneaux catéchétiques à exposer de façon permanente sur un chemin conduisant à une grande croix au fond du parc du centre de Tsaghkadzor. Nous sommes partis du dodekaorton (Δωδεκαόρθον), cycle des douze grandes fêtes byzantines de l’année liturgique. Plusieurs livres sur l’enluminure arménienne nous ont permis de compter les fêtes les plus fréquemment illustrées dans les manuscrits. En travaillant en parallèle avec les calendriers liturgiques chrétiens orthodoxe et catholique nous avons choisi douze scènes. Chaque tableau tenant dans un carré, sera encadré par des colonnes et un tympan inspirés des canons de divers manuscrits arméniens.

le blog du projet : projetarmenie2015.blogspot.fr

Scorfa Les aventures d’Élie

Les aventures d’Élie

Presse
Les aventures d’Élie dans le Courrier de l’Ouest

Article paru le 28 mars 2015 dans le Courrier de l’Ouest à l’occasion du conte musical Les aventures d’Élie.

A la maison Charles de Foucauld à Saumur – le mardi 24 et samedi 28 mars 2015

Scorfa Tsaghkadzor

Tsaghkadzor – prototypes

Peintures
Projet pour l’Arménie

Les images présentées ici font partie des 14 prototypes d’étude réalisés avec diverses techniques : croquis à la sanguine, graphite ou craie, première ébauche à l’aquarelle puis glacis aux pigments purs et gomme arabique ou œuf selon le cas.

www.projetarmenie2015.blogspot.fr

Scorfa La Missions de Jonas

La Mission de Jonas (livre + CD)

Publications
« Lève-toi, Jonas ! »

Ce matin sur les bord du Lac de Kinéreth, Dieu confie au prophète Jonas une importante mission :
– Va à Ninive, la grande ville, et profère contre elle un oracle, car la méchanceté de ses habitants est montée jusqu’à mes oreilles
– Ninive ? Cette ville de vauriens, de païens, d’assassins ? Hors de question ! Plutôt fuir, et le plus loin possible !
Mais peut-on se débarrasser si facilement d’une mission que Dieu nous confie ?   

Les tableaux sont conçus comme un Midrash, parole divine au centre et commentaires autour, comme ce qui fleurit de la Parole divine. Ils sont à lire comme on écrit une lettre hébraïque : en tournant dans le sens des aiguilles d’une montre. Lorsque Dieu parle c’est écrit dans l’image, en hébreu car c’est la langue maternelle de Dieu, c’est avec cette langue qu’il enfanta son peuple. Seule la parole de Dieu compte, et ne s’illustre pas, elle est donc transcrite telle quelle. Dieu lui-même ne se représente pas, Il est trop grand pour tenir sur la page, on ne peut voir que sa main « tatouée » du Tetragramme, YHWH, car Dieu est le seul dont la parole fait, seul capable d’unir parole et action : Il dit et cela est, ce qu’Il dit, Il le fait, et vice versa.

Éditeur : Éditions de l’Emmanuel

Date de parution : 01/07/2014
Acheter

Scorfa Elie08

Elie

Peintures
Flagrant d’Elie

Temperas à l’oeuf sur papier 30/30 cm créées avec les textes et chansons de Jean François Reille. Méditations et études sur le livre des Rois (1R17).

« Les aventures d’Élie » est un conte musical, écrit et composé par Jean-François REILLE. C’est un spectacle de 29 chansons, (rock, blues, ballades, rumba, bossa), en alternance avec des textes ornés d’humour et de poésie, qui nous racontent la vie d’un homme, Élie, prophète de son métier, tellement zélé pour Dieu qu’il en oublie quelques fois son message d’amour. Mais Dieu veille sur son prophète, comme une mère sur son enfant. Au cours du spectacle sont projetées les peintures de Thomas Richard SCORFA, qui illustrent les différentes étapes de la vie du prophète. De même, l’artiste peintre peint en direct, sur scène, selon le déroulement des aventures d’Élie.
« Flagrant d’Elie » est le nom donné à l’exposition de 13 peintures à l’huile, des dessins projeté pour le spectacle et de quelques sculptures. Cette exposition a duré du 23 février au 10 mars 2015.
En savoir plus

Scorfa Peintures > Jonas

Jonas

Peintures

11 planches d’aquarelle & pastel sur papier 50/60 cm reproduites en 60/70 cm sur carton plume. 12 huiles sur toile 100/100 cm. Un livret imprimé par Généric, Saumur, en 2011 puis publié aux Editions de l’Emmanuel, Paris, en 2014 contient tout le texte du spectacle, toutes les illustrations, les planches entières ainsi que des notes bibliques et explicatives.
« L’histoire de Jonas et de la baleine est connue de beaucoup. Jean-François Reille, guitariste classique, a composé un spectacle qui alliant la douceur du verbe, les jeux de mots et son talent de guitariste conduit à découvrir combien la vie de ce petit prophète de la Bible nous est bien proche. Thomas Richard Scorfa a mis son talent à l’oeuvre pour composer 11 planches qui illustrent avec finesse, intelligence et légèreté le parcours de Jonas. » Saumur kiosque 28 février 2012.